UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2015

2015... ANNEE DU COLLECTIF!

Les événements se bousculent pour les entreprises... l'année 2014 s'est terminée dans le "run"... l'année 2015 doit commencer dans le "build" : savoir courir et savoir aussi, surtout, construire afin de donner le SENS vers lequel devront converger les énergies!

Les échanges de voeux ont sillonné la planète, 2015 a été qualifiée "année de l'espoir"... dans tous les cas, les dirigeants devront rester alignés avec leurs valeurs, attentifs à la direction donnée dans leurs entreprises, pour la réussite de leurs projets.

Je vous souhaite une belle année 2015, riche de nouvelles perspectives et forte de liens d'un genre nouveau, de ceux qui permettent l'expression de la puissance du collectif pour faire face aux aléas, dans tous les domaines.

La pression de contraintes en tous genres ne cesse d'augmenter pour les entreprises et l'incertitude règne concernant leur avenir : seules celles qui auront organisé leur flexibilité et leur agilité poursuivront leur développement... nous parlerons d'entreprises "libérées" : libérées du carcan d'une organisation trop compartimentée, libérées de la "chape de plomb" qui empêche la circulation des informations, libérées d'une hiérarchie trop rigide pour être ouverte...

Je souhaite à vos entreprises de se libérer durant cette année 2015 afin de permettre à toutes les compétences réunies de s'exprimer et de se conjuguer dans une vraie dynamique de réussite!

Seuls les actionnaires peuvent initier ce mouvement de libération qui rendra leurs entreprises adaptables, agiles et donc pérennes, en privilégiant la participation de tous -chacun à son niveau- au projet de l'entreprise. Les dirigeants et les cadres devront devenir des animateurs de processus, favorisant l'autonomie des différents sous-ensembles de collaborateurs rendus ainsi capables de s'auto-organiser. Ainsi chacun, se sentant réellement partie prenante dans les réalisations, sera motivé pour agir de manière plus pro-active et plus efficiente. Tout l'art des animateurs de processus consistera à susciter l'engagement et à faire converger les énergies pour développer l'intelligence collective. Certains l'ont fait, ont instauré un système holocratique... tous ceux-là ont réussi!  (cf le dernier article de fin novembre).

Au-delà de la détention des capitaux, la qualité des actionnaires est essentielle dans le devenir des organisations. Nous bouclerons ainsi le grand parcours des valeurs immatérielles de l'entreprise en reconnaissant les qualités immatérielles des actionnaires :

- richesse : si les actionnaires sont riches, ils pourront durablement financer la croissance

- notoriété : si les actionnaires sont référents, ils inspireront confiance aux acteurs internes et externe de l'entreprise pour agir en sa faveur

- influence : des actionnaires influents peuvent favoriser l'obtention de marchés, l'inflexion de réglementations...

Et aussi :

- patience et compréhension : des actionnaires compréhensifs ne contraindront pas l'entreprise à des décisions court-termistes qui seraient néfastes à sa pérennité

C'est ainsi que des dynasties familiales ont fondé de grands groupes internationalement renommés, en oeuvrant plus pour l'avenir patrimonial de leur organisation que pour la création de valeur à court terme (l'Oréal, Michelin, Auchan...).

A ce jour, cette valeur des actionnaires reste très difficilement quantifiable mais le seul fait de l'évoquer peut sans doute permettre d'amorcer une réflexion propice à une véritable prise de conscience : tout est dans l'humain et le devenir des entreprises dépend de la capacité des dirigeants à développer le Collectif qui les rendra flexibles, agiles et donc pérennes.

2015 sera l'année du COLLECTIF !!