UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2022, ENSEMBLE pour le bien commun

Depuis des années, nous parlons de "crises", à répétition : nous vivons en fait dans un monde qui évolue de plus en plus vite et dont la complexité ira croissante.

Comment avons-nous évolué et qu'avons-nous fait évoluer depuis 15 ans? Que faire désormais?

Les mois passent : bientôt 2 ans que la période Covid, avec le confinement dur, a commencé, accélérant certains processus en cours, bousculant les équilibres de nos organisations et de nos environnements.

Depuis presque 15 ans , dans ce blog, je vous partage mes réflexions et mes observations quant à l'évolution de notre monde, de nos modes de fonctionnement, et des grandes révolutions, techno, économiques, sociales et sociétales qui impactent nos entreprises.

En 2008, après la crise des subprimes, j'écrivais que chaque période de crise entraine son lot de changements et porte sa part d'espérance : en 2022, après cette période de Covid, les organisations qui n'ont pas ou peu bougé dans leurs principes de fonctionnement se retrouvent en délicatesse face à des collaborateurs peu impliqués et un manque crucial de créativité qui remet en question leur pérennité.

En 2015, j'évoquais cette nécessité impérieuse de procéder à la mutation de nos organisations pour enfin, faire ENSEMBLE face aux incertitudes et aux changements qu'elle engendre :

http://lentrepriseperenne.blogspirit.com/archive/2015/02/04/rendre-son-organisation-agile.html#c2918505

Le terme "Agile" a, depuis, été employé plus que de coutume, mais il reste plus que jamais d'actualité dans ses principes et les leviers de changement que j'évoquais restent les mêmes : faire avec les jeunes générations, responsabiliser chacun et fédérer toutes les parties prenantes autour du projet de l'entreprise pour s'adapter et continuer d'exister.

Les éléments fédérateurs, au-delà du cadre des valeurs, reconnues et acceptées par tous, se situent surtout dans le Sens commun réellement donné aux activités et projets qui doivent désormais aussi servir le collectif, dans un plus grand respect des Hommes et de l'Environnement. Nous évoquons alors la RSE : responsabilité sociétale de l'entreprise, sans laquelle aucun dessein n'est défendable à terme... cette notion prend désormais une place stratégique dans les orientations de tous les projets : le sujet doit être traité dans l'authenticité, faute de quoi l'organisation et sa hiérarchie y perdrait toute sa crédibilité.

Jean Staune en parlait depuis plusieurs années, il est intéressant d'écouter son intervention du 11 septembre dernier devant le CERA :

https://www.youtube.com/watch?v=rv3ZWJVWPLQ

Accueillons ces propos et réorientons nos réflexions vers ce que peut être notre valeur ajoutée, individuelle mais aussi collective, pour continuer d'évoluer dans nos environnements sans cesse en mouvement. 

Laissons-nous imprégner par ce "concept d'anti-fragilité" qui demande une certaine créativité et une certaine capacité à innover, pour survivre à de réelles et brutales bifurcations!

Pour cela, le faire ENSEMBLE devient indispensable et c'est dans ce sens que nous devons désormais agir, dans tous environnements et en toutes circonstances! 

Écrire un commentaire

Optionnel