UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2015

AGILITE... quésaco?

Dans mon dernier article, j'évoquais les entreprises "libérées", l'agilité et la flexibilité. Je parlais aussi de la puissance du collectif pour faire face aux aléas.

L'entreprise dite "libérée" est une organisation redevenue souple, sortie de la sclérose liée à une structure hiérarchique qui n'apporte aucune valeur ajoutée et fait même écran à toute possibilité d'amélioration dans son fonctionnement interne. Nous parlons maintenant de pyramide hiérarchique "à l'envers" où les encadrants deviennent des animateurs de processus et sont au service de leurs collaborateurs. Cela nécessite de laisser les équipes s'auto-organiser, dans le sens et à l'intérieur d'un cadre fixé par les dirigeants. La libération des entreprises est une des conditions indispensables à la pérennité de leur développement.

L'Agilité représente une composante essentielle de ce mouvement d'auto-management qui laisse aux collaborateurs exécutants la possibilité d'exprimer leurs compétences et leurs motivations personnelles pour entrer dans un processus d'amélioration continue de leurs fonctionnements.

La Flexibilité utilise aussi l'intelligence collective pour rendre l'organisation réactive face aux aléas liés aux environnements.

L'heure est à l'Agilité, le Cjd en avait fait un grand thème dès 2013, évoquant un nouveau type de management remettant le Client et l'Humain au coeur des processus. 

Ainsi, les courants de pensées nous mènent-ils vers l'évolution inexorable et vitale de nos organisations. Les entreprises en pleine croissance ne peuvent ignorer la nécessité de se renforcer en interne par le lien entre les services, divisions, afin qu'au niveau des individus, chacun se sente à sa place, reconnu et écouté, pour exprimer le meilleur de lui-même dans l'intérêt collectif tourné vers le Client plutôt que d'être centrées sur un mode d'organisation obsolète et sclérosant.

Faciliter l'Agilité dans l'entreprise revient à favoriser l'auto-organisation à tous les niveaux et, pour conserver la cohérence globale de l'organisation, cela revient à privilégier le lien entre les acteurs ainsi que leur centrage sur les finalités de leurs actions, à savoir la satisfaction du client.

L'outil majeur pour recréer ce lien, favoriser les échanges de bonnes pratiques et développer l'intelligence collective, reste le Codéveloppement à propos duquel j'écrivais déjà en novembre 2013 :

http://lentrepriseperenne.blogspirit.com/archives/tag/codeveloppement/index-1.html

L'émergence de l'Agilité a eu lieu au début des années 1990 dans le milieu des NTIC, quand les informaticiens ont pris conscience de la nécessité de travailler par itérations successives en relation étroite avec la demande de leurs clients dans la mise en place de nouveaux systèmes d'informations plutôt que de rester rivés sur un cahier des charges établi en amont avec un client pas toujours à même de savoir ce qui va lui convenir à terme. Cette notion a ensuite été reprise pour être appliquée au management et à l'organisation des entreprises pour garantir leur permanente adéquation aux fluctuations de la demande des marchés.

Auto-organisation et Intelligence Collective sont les deux maîtres-mots pour une entreprise Agile.

Il existe plusieurs méthodes, utilisant chacune leurs outils, pour favoriser cette auto-organisation au sein des entreprises. Le Lean management en est une, qui peut rationaliser l'ensemble des activités en interactions entre elles, faisant intervenir tous les acteurs, du plus simple exécutant au dirigeant. Le "détricotage" de l'organisation par la base en est une autre, complémentaire, qui implique aussi une revisite de tous les circuits de communication interne. Rappelons qu'à l'origine, de telles démarches ne peuvent être initiées que par les dirigeants, convaincus de l'importance de susciter et valoriser toutes les compétences en interne pour améliorer l'efficience globale de leur organisation.

Dans les prochains articles, nous développerons ces thèmes de l'Intelligence Collective et de la restructuration en organisation Agile.

Nous décrirons les méthodes d'applications concrètes ainsi que leurs conséquences parfois inattendues mais toujours bénéfiques pour le devenir de nos entreprises.