UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2009

Benchmarking

Le benchmarking (en français : étalonnage ou analyse comparative) est une technique de marketing ou de gestion de la qualité qui consiste à étudier et analyser les techniques de gestion, les modes d'organisation des autres entreprises afin de s'en inspirer et d'en retirer le meilleur. C'est un processus continu de recherche, d'analyse comparative, d'adaptation et d'implantation des meilleures pratiques pour améliorer la performance des processus dans une exploitation.

Un benchmark est un indicateur chiffré de performance dans un domaine donné (qualité, productivité, rapidité et délais, etc.) tiré de l'observation des résultats de l'entreprise qui a réussi le mieux dans ce domaine. Cet indicateur peut servir à définir les objectifs de l'entreprise qui cherche à rivaliser avec elle.

Le benchmarking est une méthode qui a été développée au début des années 1980 par la société Xerox pour une prise de décision concernant un investissement lourd destiné à moderniser la gestion des stocks. Xerox s’est intéressé alors aux « meilleures pratiques de la concurrence » mais également aux pratiques dans d’autres secteurs sur le sujet étudié. La comparaison s’est finalement faite avec une firme de vente d’articles de sport par correspondance qui excellait pour la gestion des commandes. La méthode employée a été formalisée et reconnue par la suite.

GUEDELON.jpg

(le chantier médiéval de Guédelon dans l'Yonne a suivi ce type de démarche pour mener à bien la construction d'un château, selon les meilleures techniques de l'époque... remarquable!)

Le benchmarking consistera à « trouver, au niveau mondial, l’entreprise ou les entreprises qui réalisent de la manière la plus performante un processus ou une tâche donnée, d’aller l’étudier ( « benchmarker ces entreprises » ) et d’adapter ensuite ce processus à sa propre entreprise ».

Pour une entreprise, il s’agit de se comparer aux « leaders » qui se positionnent sur le marché, de s'inspirer de leurs idées, de leurs pratiques, de leurs fonctionnements et de leurs expériences afin que les pratiques en interne s'améliorent.

La mise en place du Benchmarking dans l’entreprise prend en moyenne de quatre à six mois.

La méthode utilisée est constituée des étapes suivantes :

- planification : identifier les sujets, sélectionner les cibles à étudier et déterminer les moyens de collecte des informations

- analyse : déterminer les écarts et projeter les niveaux de performances futures

- intégration : communiquer les résultats de l'analyse au personnel concerné et établir les objectifs fonctionnels

Encore une méthode pour améliorer les performances d'une entreprise, méthode qui correspondrait à une vigie très organisée et qui mettrait aussi en évidence l'intérêt pour les dirigeants de rester constamment à l'écoute et au contact de leurs pairs, notamment au travers des différents réseaux et des réunions de partage d'informations.

"Celui qui ne progresse pas chaque jour, recule chaque jour"   Confucius

 

Commentaires

Le benchmarking est effectivement une méthode efficace d'amélioration des processus qu'ils soient de production, commerciaux ou organisationnels. La grande difficulté est de pouvoir connaitre l'intérieur des entreprises. Certains cabinets s'en font une spécialité et donc sont très chers. Je crois que l'intérêt du benchmarking réside dans son esprit, que l'on met en oeuvre dans l'échange, qu'il ne faut pas craindre et plutôt favoriser. Il faut aussi penser qu'il faudra toujours faire la différence entre des entreprises qui deviendraient toutes semblables.

Écrit par : ermak | 24/11/2009

méthodologie très claire

Écrit par : Zeturf | 30/04/2010

merci pour ces conseils que je tacherai d'appliquer à l'occasion

Écrit par : acf-poker.fr | 21/07/2010

comment cela s'applique-t-il aux sites sur la thématique du sport?

Écrit par : eurosportbet | 30/01/2011

comment cela s'applique-t-il aux sites sur la thématique du sport?

Écrit par : eurosportbet | 30/01/2011

Super article , je partage votre point de vue sur le sujet

Écrit par : Agence de referencement | 24/02/2011

Merci pour ces informations, que je tacherais d'appliquer sur mes sites internet.
Cordialement,

Écrit par : avis barriere poker | 01/03/2011

"Comment le benchmarking peut-il s'appliquer aux sites sur la thématique du sport?"

... comme pour tous les autres types de sites, comme pour tout type d'entreprise : il faut néanmoins définir clairement l'objet de l'activité, le "métier" de l'entreprise, pour se positionner ensuite par rapport aux véritables sites ou activités comparables, ayant le même objet et visant les mêmes cibles.

Dans mon métier d'accompagnant de dirigeants, je me rends compte du principal problème de bon nombre d'entre eux : ils décrivent parfaitement leurs activités mais ne savent formuler clairement la véritable fonction qu'ils occupent sur leurs marchés, ce que nous appellerions le "métier de l'entreprise". Partant de là, il est difficile et illusoire d'imaginer mettre en place un benchmarking efficace dans l'entreprise (à quoi se comparer? dans quel sens s'améliorer?).

J'espère ainsi vous avoir communiqué (et pas trop tard!) au moins une piste de réflexion... et ce n'est pas la moindre!

Écrit par : perennentreprise | 22/03/2011

très bon site bravo!

Écrit par : jeux casino gratuits | 11/06/2011

Bonjour, merci pour cet article. Je ne savais pas notamment que c'était la société Xerox qui a inventé le Benchmarking.

Écrit par : Gameduell | 23/07/2011

Les commentaires sont fermés.