UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2011

Rêve d'entrepreneur

Faire fondre l'absentéisme, améliorer les performances économiques de l'exploitation... quel dirigeant n'a jamais rêvé de cela sans jamais oser y croire!

C'est ce que Carlos Verkaeren, ancien financier bruxellois, a réalisé à la tête de la PME centenaire qu'il dirige : le groupe POULT, qui a regroupé depuis les années 80 quatre biscuiteries et emploie 750 salariés.

Son maître-mot : INNOVATION,

Son leitmotiv dans ce sens : l'INFORMATION, l'IMPLICATION et la PARTICIPATION de TOUS LES SALARIES.

Les conséquences de sa démarche : MOTIVATION, PYRAMIDE HIERARCHIQUE REDUITE, GAINS DE PRODUCTIVITE et FLEXIBILITE.

Carlos Verkaeren a voulu stimuler chez chaque salarié l'envie de participer au véritable nouveau projet d'entreprise en l'exposant au cours d'une vaste journée de brainstorming. Le dirigeant a ainsi donné le ton, défini ses buts et fait part de ses valeurs pour annoncer qu'il voulait donner plus d'autonomie à ses collaborateurs. De cette journée est née une organisation neuve, réfléchie par tous, en cohérence avec les valeurs affichées par chacun. Un exemple significatif de ce changement fut la supression du service qualité qui, de position annexe par rapport à la production et devenu intégré : le contrôle qualité est passé aux mains des ouvriers eux-mêmes, lesquels se sont mis à gérer leurs temps de travail, ce qui est devenu plus valorisant pour eux.

L'innovation doit être portée par tous les salariés, de l'ouvrier au patron. Elle doit s'inscrire dans le quotidien de l'entreprise et doit permettre la valorisation de chaque initiative en la matière.

Pour enclencher ce type de processus et le valoriser, il est nécessaire de créer l'événement et d'encadrer parfaitement cette démarche.

Commentaires

Il est vrai que développer une culture d'entreprise forte et une plus forte implications des employés dans l'entreprise est la clé pour améliorer les performances.

Encore faut il réussir à l'instaurer...

Écrit par : TTS | 08/09/2011

C'est sans doute le plus difficile pour un chef d'entreprise, donner l'envie à ses salariés de s'investir dans la société afin que tous en retirent des bénéfices.

Il faut trouver le bon équilibre entre encadrement et prise de décisions individuelles.

Écrit par : Profils auto-entrepreneurs | 25/11/2011

C’est tellement vrai, la prospérité de la société ne dépend seulement du patron mais également de l’ouvrier. Donc tout salarié doit faire un effort même si c’est encore difficile à réaliser.

Écrit par : création société | 09/01/2013

Les commentaires sont fermés.