UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2010

Evoluer

Lu dans La Tribune ce jour :

"Le groupe de luxe français, LVMH, a annoncé ce vendredi avoir fait l'acquisition de 70% du capital de Sack's, le leader de la vente de parfums et de cosmétiques sur Internet. Ce dernier est également l'un des premiers distributeurs de produits de beauté au Brésil.

Cette acquisition permettra au leader mondial du luxe de développer sa marque Sephora sur le marché brésilien, d'abord en ligne puis en magasins.

Sack's, fondé en 2000 et basé à Rio de Janeiro, commercialise plus de 270 marques et compte plus de 83.000 clients dans sa base de données. Son site de vente en ligne est l'un des trois sites les plus fréquentés au Brésil, avec quatre  millions de visiteurs uniques par mois."

Malgré la crise et quelle que soit leur taille, les entreprises doivent continuer d'évoluer pour rester adaptées à leurs marchés et assurer ainsi leur pérennité. 

Les défaillances ont continué d'augmenter en janvier 2010. Les grosses PME restent actuellement les plus affectées et donc les plus concernées par un besoin de réflexion au niveau de leurs états-majors : en terme de stratégie, les positions médianes sont les plus inconfortables dans bien des domaines. En l'occurrence, les grosses PME voient leurs positionnements attaqués d'un côté par les groupes qui affinent leurs maillages commerciaux avec de meilleures capacités en matière de marges, et de l'autre par de petites unités très locales qui jouent la carte de la proximité et dont la plus grande flexibilité leur confère une capacité de résistance supérieure.

Parallèlement, nous assistons régulièrement à la bonne tenue d'entreprises dont l'essentiel des préoccupation du management consiste à s'assurer du respect de stratégies mûrement réfléchies et d'objectifs déterminés en fonction.

Jack Welch, ancien président de General Electric, a dit : "lorsque la vitesse d'évolution du marché dépasse celle de l'organisation, la fin est proche". Il fut nommé manager du siècle par le magazine Fortune en 1999.

Lorsqu'un voilier traverse la tempête, le rôle du skipper va consister à guider et coordonner les efforts de l'équipe pour maintenir le cap. Sur un aviron, le barreur donne la cadence, imprime le rythme selon la stratégie établie. Dans bien des cas, puissance rime avec solidarité... mais au préalable, combien de temps passé en préparation? ne sous-estimons pas les périodes nécessaires de prise de recul et de réflexion (sortir le nez du guidon... s'oxygéner...) afin d'élaborer les projets nécessaires à l'évolution de l'entreprise.