UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2011

Plan stratégique

Que ce "cru 2011" soit riche des échanges et du partage nécessaires à la réussite de tous et de chacun en particulier.

Face à la complexification de nos environnements qui brouille notre vision à long terme, sachons, ensemble, rester vigilants et efficients : pour cela, nos maîtres-mots cette année pourraient être

REFLEXION, INNOVATION, COMMUNICATION,

A l'aube de cette nouvelle année, et à la demande de l'un d'entre vous, revenons aux fondamentaux de la stratégie qui doit nous guider vers la réussite de nos projets (personnels comme professionnels, en vue du développement de nos entreprises comme en vue de leur transmission prochaine...).

La simple définition de la finalité de l'entreprise peut prendre un certain temps. Elle devra correspondre à l'image que s'en font les dirigeants, à la vision qu'ils ont de leur(s) métier(s) et à leur projection dans le temps. Ces éléments revêtent une importance capitale pour orienter la réflexion ultérieure concernant notamment les objectifs et positionnements choisis ainsi que les actions à mettre en place pour les atteindre. 

 En amont de l'élaboration de la stratégie, la réflexion stratégique doit prendre en compte tous les éléments concernant les environnements économiques, législatifs et concurrentiels en regard desquels seront considérés les différents Domaines d'Activités Stratégiques de l'entreprise (rappel : DAS, couple produit-marché caractérisé aussi par le mode de commercialisation employé et le type de promotion utilisé pour en favoriser le développement).

C'est bien sur la base de cette analyse concurrentielle notamment, puis des marchés, et en fonction des possibilités de produits-prestations qu'offre l'entreprise (analyse du porteuille d'activités, découlant des savoirs-faires et compétences en interne) que seront envisagés les différents positionnements stratégiques qui constitueront les axes de développement futurs. Ainsi se construit une stratégie.

Cette démarche doit être aujourd'hui élargie à tous les devenirs possibles de l'entreprise sur la base de ses richesses internes (savoirs-faires, compétences, image...) : aucune entreprise ne peut se suffire désormais à étendre de manière linéaire sa gamme de prestations actuelles... la réflexion stratégique se doit de devenir transverse par rapport aux différents secteurs d'activités sur lesquels l'entreprise est potentiellement capable de se positionner.

L'analyse précise des différents positionnements possibles de l'entreprise sur certains marchés va conduire à affiner la stratégie : différents segments-cibles de marchés seront visés, sur lesquels il sera décidé de positionner différents produits-prestations, pour lesquels il faudra clairement définir les modes de commercialisation et de promotion (au sens large du terme).

Le plan stratégique qui en découlera devra définir précisément les actions à mener pour atteindre les objectifs fixés, pour les Domaines d'Actions Stratégiques qui vont constituer ensemble l'activité de l'entreprise.

La mise en place du plan stratégique, pilotée par le comité stratégique, impliquera très souvent une réorganisation de l'entreprise. En effet, les modes d'organisation évoluent pour plus d'efficience vers des types transverses afin de fédérer un maximum de compétences complémentaires autour de chaque projet.

Réflexion... stratégique,

Innovation... de par l'élargissement de cette réflexion à tous les champs possibles de développement,

Communication... étudiée pour affirmer et valoriser l'image de l'entreprise en interne (fédérer ainsi les énergies et compétences vers la poursuite des objectifs)

Communication... étudiée aussi pour afficher clairement les finalités et l'éthique de l'entreprise, assurer sa promotion en externe afin de la positionner clairement sur ses marchés.

 L'année 2011 ne fait que commencer, je vous la souhaite prospère!