UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/06/2012

Connaitre son profil d'exploitation

L'heure des bilans a sonné!

En cette période d'examen des comptes concernant les exercices clos au 31 décembre dernier, les dirigeants doivent imaginer l'importance de leur "habillage" et la nature de leurs conséquences sur le regard qu'y porteront les différents acteurs influents, extérieurs à l'entreprise.

Cela fait partie de la stratégie des actionnaires que de savoir anticiper les nombreux besoins à venir en matière de financements notamment. Or nous savons dans ce cas, que les intervenants possibles en la matière examineront immanquablement l'évolution des différents profils d'exploitation au cours des exercices passés... quelle entreprise n'a pas vécu les aléas de circonstances économiques, sectorielles, ou géopolitiques ayant irrégulièrement influencé le rythme de ses affaires? le lissage de certaines performances, par exemple, permettra d'afficher une meilleure résistance (ou une moindre vulnérabilité) à ces événements... preuve de sa stabilité (même relative) et c'est ce que demande tout financeur potentiel.

Avoir ainsi la capacité à rassurer ses interlocuteurs quant à la pérennité du projet pour lequel on sollicite leur soutien, devient donc stratégique. Les profils du bilan et du compte d'exploitation sont bien des outils clé en la matière que trop peu savent réellement travailler en collaboration parfaite avec les experts-comptables. Les dirigeants doivent donc avoir parfaitement intégré les objectifs stratégiques qu'ils se sont fixés pour mettre en évidence leur cohérence avec les exercices passés et solliciter pour cela les outils de mise en forme dont disposent leur expert-comptable en la matière.

L'expert-comptable ne pourra prendre aucune initiative en la matière mais sera tout à fait à même de mettre les outils nécessaires à la disposition des dirigeants. Seule la parfaite complémentarité des compétences de chacun permettra un résultat Ad Hoc. Cette complémentarité est réellement stratégique pour toute entreprise.

Avec sa vision pour l'entreprise, le dirigeant ainsi que de ses associés doivent savoir donner le ton afin que l'expert-comptable puisse adapter son travail. Ce dernier est trop souvent considéré comme LE conseil de l'entreprise alors que son rôle n'est en aucun cas d'anticiper ou de prévoir tout changement stratégique nécessaire dans le contexte environnant spécifique à l'activité.

Les commentaires sont fermés.