UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2012

Cercle des blogueurs du Management Gagnant

Logo Cercle SD.jpg 

Dans son article à propos de la performance sociale (Christian Oyarbide : blog "Mortel Management"), Christian Oyarbide partage avec nous le focus sur la réalité induite de l'équilibre entre performances économiques et performances sociales au sein des entreprises.

En effet, les différents éléments de stratégie mis en oeuvre pour réaliser les objectifs ne peuvent occulter l'aspect social des actions préconisées, faute de quoi le management ne sera plus à même de conserver le niveau nécessaire de fédération et de motivation des équipes autour du projet de l'entreprise.

Nous avons déjà largement insisté sur l'importance, pour toute entreprise, d'avoir une vision claire de ce vers quoi elle tend, de formuler la mission qu'elle se donne ainsi que les valeurs qu'elle va porter au travers de la réalisation de cette mission. Ainsi, la motivation de chacun, en interne, s'appuiera sur sa propre adhésion aux valeurs affichées qui devront aussi se refléter dans les pratiques quotidiennes en interne.

Christian Oyarbide nous rappelle donc un principe de base capital pour les dirigeants de toutes organisations qui prétendent afficher un certain niveau de performance économique : il est indispensable de mettre fin aux incohérences manifestes entre les discours et les actes au sein de nos entreprises.