UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2011

Accompagner

J'accompagne les dirigeants dans le développement de leurs activités.

Chacun sait l'importance des PME qui constituent notre tissu économique local. Parmi elles nous trouvons des "pépites".

Mais qui connait la pression quotidienne endurée par des milliers de dirigeants qui ont beaucoup de mal à sortir la tête du guidon? qui connait leur incapacité parfois à mettre des mots sur une situation qui se dégrade et qu'ils constatent néanmoins avec beaucoup de lucidité? mais comment être à la fois stratège et gestionnaire quand on pratique un métier très spécifique et que ce métier, qui est celui de l'entreprise, exige déjà beaucoup d'attention et d'énergie pour en maintenir la performance?

"Accompagner"... c'est un des rôles que s'attribuent nos institutionnels, CCI, Unions Patronales, confédérations de PME... les Conseils régionaux et Conseils Généraux se penchent aussi sur les économies locales et les problèmes rencontrés au quotidien par les PME.

Mais l'accompagnant est celui qui marche à côté : il sait les chemins par où il est passé, il a fait son évaluation des obstacles qu'il a dû franchir, il sait aussi la singularité de chaque parcours et c'est ce qui le rend à l'écoute et lui permet de se questionner sans cesse sur ses pratiques pour les enrichir en permanence.

Nous sommes très loin des certitudes de certains qui sortent les recettes standard censées être adaptées à chaque cas présenté. Nous sommes très loin aussi de l'accompagnement dans les méandres des procédures officielles censées régler le parcours d'entreprises défaillantes.

La ressource est dans l'entreprise elle-même et dans son dirigeant... d'ailleurs n'est-ce pas de l'entreprise elle-même, souvent exangue, que l'administrateur judiciaire tire sa rémunération quitte à décider ensuite de sa liquidation? et n'est-ce pas son dirigeant qui va néanmoins devoir sortir d'une situation qu'il jugeait au départ inextricable?

Dirigeants, quand vous sentez confusément que vous glissez sur la mauvaise pente, soyez sûrs qu'avec un peu de réflexion et de recul il est toujours possible de définir une voie qui vous permettra d'envisager à nouveau un devenir meilleur. Cette voie, cependant, passe obligatoirement par une remise en question sincère et vise à terme l'amélioration du compte d'exploitation. L'introduction de trésorerie supplémentaire est vaine et ne sert qu'à masquer ponctuellement les véritables origines de la situation.

Lorsque le compte d'exploitation se dégrade, la trésorerie s'essouffle. Apporter de la trésorerie correspondrait à panser une jambe de bois, les banquiers ne s'y trompent pas. Il est néanmoins terrible d'accélérer ainsi l'agonie d'exploitations qui n'ont en fait besoin que de temps pour la réflexion et les actions qui remettraient leur exploitation à l'équilibre.

Chef d'entreprise durant 10 ans, accompagnant depuis quelques années maintenant des dirigeants de PME, je constate néanmoins au quotidien les ressources cachées de nos entreprises.

Sachons les aider à émerger!