UA-65597331-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2008

Mutualiser les compétences

Se donner les capacités de prendre des marchés toujours plus importants... à une période où la trésorerie ne permet pas toujours la croissance externe, où la guerre fratricide l'emporterait facilement dans les états d'esprit, pourquoi ne pas créer un GIE avec ses "concurrents"?

Cessons de rester chacun dans son petit périmètre : les circonstances actuelles font péricliter en premier lieu les entreprises qui réagissent ainsi!

D'aucuns affirmeraient : il faut être créatifs... donnons un sens à ce besoin salutaire de créativité pour l'utiliser à bon escient : Léonard de Vinci, génie de son époque, avait formulé de nombreux concepts dont celui de l'escalier à double révolution (cf. château de Chambord). Cette installation permet à deux personnes de monter sans se voir dans deux spirales parallèles, imbriquées l'une dans l'autre.

ESCALIER DBLE.jpgQuid des entreprises?
Un seul dispositif qui permet à deux entités concurrentes de poursuivre leurs trajectoires ascendantes sans pour autant interférer sur leurs individualités...
Le GIE qui mutualise des compétences communes (hommes, matériels et/ou savoir-faire) afin d'apporter à chacun de ses membres la perspective d'un développement supplémentaire.

La conception et la mise en place d'un GIE doivent résulter d'une réflexion stratégique élaborée. De la formulation préalable du projet dépendra l'ensemble des retombées d'une telle alliance.

En tant que dirigeants et chefs d'entreprise, nous ne devons pas ignorer plus longtemps cette porte de sortie vers la croissance.

Les commentaires sont fermés.